Cette année, la 36e édition de la JACVSFF (Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes) s’est déroulée le 15 septembre dernier sous le thème : Les agressions sexuelles…le vécu invisible des femmes.

L’objectif était de mettre en lumière la réalité des femmes marginalisées dont le vécu de violence sexuelle est invisibilisé par des préjugés raciaux, des limitations fonctionnelles, un statut d’immigration précaire ou leur orientation sexuelle. Différentes manifestations de violence sexuelle vécues par les femmes sont rarement rapportées dans l’espace public dû aux préjugés existants. Il faut savoir, par exemple, que les femmes ayant des limitations fonctionnelles sont 2 fois plus à risque de subir une agression sexuelle et que plus de 75% des jeunes filles autochtones âgées de moins de 18 ans ont été victimes d’agression sexuelle. Malgré cela, on parle rarement des spécificités de leurs situations.

Cela dit, le CALACS Châteauguay était présent à différentes intersections de la ville de Châteauguay, à l’heure de pointe du retour à la maison. Les pancartes de sensibilisation visaient à faire réfléchir les gens sur certaines de ces réalités spécifiques. Les masques que nous portions étaient symbole de l’invisibilité de ces femmes dans l’espace public.

Nous avons reçu l’appui de plusieurs citoyen.nes au cours de l’évènement. De plus, nous avons partagé ce moment avec certaines de nos militantes, dont nous tenons à remercier l’engagement, autant pour la confection des pancartes qu’au jour de la Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes. En ce sens, nous pouvons affirmer que l’évènement a été un succès!

Jade Mathieu

 

 

Les commentaires sont fermés.

FERMER
CLOSE