Les groupes de femmes de la Montérégie lancent une initiative pour mettre fin à la violence faite aux femmes

Les groupes de femmes de la Montérégie lancent une initiative  pour mettre fin à la violence faite aux femmes

 

Longueuil, 25 novembre 2016– Le mercredi 23 novembre dernier, les membres de la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie se sont rencontrés à Sainte-Catherine afin d’échanger au sujet de la condition féminine dans la région. Malgré la complexité de l’état de situation, la violence dominait les débats puisqu’elle s’inscrivait dans le contexte des activités des 12 jours d’action pour l’élimination des violences exercées envers les femmes. Cette initiative se déroule du 25 novembre au  6 décembre : les féministes afficheront fièrement les rubans et les foulards blancs afin de signifier leur espoir de mettre fin à la violence faite aux femmes.

 

Lutter contre les violences faites aux femmes, toujours pertinentes ?

La perpétuation des violences envers les femmes représente encore aujourd’hui l’un des principaux enjeux et obstacles pour l’émancipation des femmes. Les témoignages de nos groupes membres et des autres organisations offrant des services de première ligne aux femmes subissant divers types de violences (CALACS, maisons d’hébergement, centres de femmes, normes du travail, etc.) laissent peu de place à l’interprétation. Qu’elles soient vécues dans la sphère privée (famille, couple, amis) ou dans la sphère publique (travail, études), les violences sont de plus en plus banalisées par la culture dominante et les femmes qui les subissent sont souvent isolées.

 

La violence de genre en chiffres :

 

 

12 jours d’action pour réfléchir et agir!

La TCGFM vous invite à vous joindre à elle durant ces 12 jours d’action afin de multiplier le nombre de  femmes qui se rassemblent pour unir leurs voix dans un message de paix et de respect.
Rappelons que la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie est un regroupement d’organismes à but non lucratif, fondé en 1988, qui a pour principale mission l’amélioration des conditions de vie des femmes de notre région sur les plans économique, politique et social. Pour plus d’informations ou pour devenir membre, n’hésitez pas à communiquer avec nous et à nous suivre sur Facebook.

 

– 30 –

 

Pour des renseignements additionnels, prière de contacter:

 

Véronique Pronovost

Agente de communication

Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie

450.671.5095

info@tcgfm.qc.ca

Les commentaires sont fermés.

FERMER
CLOSE