«Peu importe son habillement, son état, son comportement ou les circonstances, la victime d’une agression sexuelle n’est jamais responsable!»

Les victimes d’agression sexuelle

  • 1 femme sur 3 est victime d’agression sexuelle.
  • 1 homme sur 6 sera victime d’une agression sexuelle au cours de sa vie.
  • 83% des victimes d’agression sexuelle sont des femmes.
  • Plus de 75% des jeunes filles autochtones âgées de moins de 18 ans seront victimes d’agression sexuelle.
  • 40% des femmes ayant un handicap physique vivront au moins une agression sexuelle au cours de leur vie.
  • Les femmes vivant avec un handicap sont deux à trois fois plus à risque d’être agressées sexuellement que les femmes qui n’ont pas de handicap.
  • 7 à 9 femmes sur 10 ayant une déficience intellectuelle auraient vécu au moins une agression sexuelle au cours de leur vie.
  • 1 femme sur 7 est agressée sexuellement au moins une fois par son conjoint.
  • Près de 8 victimes sur 10 connaissent leur agresseur.
  • Jusqu’à 90% des agressions sexuelles ne sont pas déclarées à la police.
  • Les agressions sexuelles déclarées, commises envers les personnes de 55 ans et plus, ont augmenté depuis 2001.
  • Les personnes victimes d’agression sexuelle proviennent de tous les milieux socio-économiques.
  • Peu importe leur âge, toutes les femmes sont susceptibles d’être d’agressées sexuellement. Par ailleurs, les
    femmes victimes de discrimination reliée à leur origine ethnique, à leur orientation sexuelle ou à leur handicap
    sont plus vulnérables à la violence et aux abus.

Les agresseurs sexuels

  • Dans 98% des cas déclarés à la police, l’agresseur est de sexe masculin.
  • 20% des agresseurs sexuels sont âgés de moins de 18 ans.
  • Dans 2% des cas, l’agresseur est de sexe féminin.
  • Dans 70 % des cas, l’agresseur commet son crime dans une résidence privée – habituellement la sienne ou celle
    de la victime.
  • 50% des agresseurs sont des hommes mariés avec une femme.
  • 95% des agresseurs ont des relations sexuelles hétérosexuelles régulièrement avec une partenaire consentante.
  • L’agresseur est généralement une personne saine d’esprit qui connaît la victime et qui profite de sa relation de confiance ou de sa position d’autorité avec elle pour l’agresser sexuellement.

L’agresseur sexuel peut être un membre de la famille, un ami, une connaissance, un conjoint, un professionnel, un collègue de travail, un employeur, un professeur, un camarade de cours, un voisin, un client, un patient ou un inconnu.

Sources :

  • Ministère de la Sécurité publique (2006). Les Agressions sexuelles au Québec. Statistiques 2004, Sainte-Foy, Québec. Direction de la prévention et de la lutte contre la criminalité. Ministère de la Sécurité publique.
  • Gouvernement du Québec, Orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle. Ministère de la Santé et des Services sociaux. 2001.
  • Statistiques 2008 sur les agressions sexuelles au Québec, ministère de la Sécurité publique, décembre 2009.
  • Feuerstein, 1997; Tyiska, 1998, dans Mercier 2005.
FERMER
CLOSE