Éducation à la sexualité et prévention de la violence sexuelle : l’évaluation du programme Empreinte démontre des effets positifs

Le CALACS Châteauguay a assisté dernièrement à la conférence de presse où il a été question de dévoiler les résultats de l’évaluation des effets du programme Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel, un programme novateur visant à diminuer la tolérance sociale vis-à-vis la violence sexuelle. Il a été co-construit avec les professeures Manon Bergeron et Martine Hébert, du Département de sexologie de l’UQAM ainsi que l’expertise terrain des 26 CALACS membres du RQCALACS, avec l’appui du Service aux collectivités de l’UQAM.

 

Au cours de l’année 2017-2018, ce programme a fait l’objet d’une évaluation réalisée dans 22 écoles de 11 régions du Québec. Les résultats obtenus démontrent des effets positifs, tant dans les ateliers destinés aux élèves que dans la formation du personnel scolaire et des capsules vidéo adressées aux parents.

 

Notamment, on constate que :

  • Après les ateliers en classe, les jeunes améliorent leurs habiletés préventives et de soutien, par exemple l’autoprotection sur Internet;
  • 82% des jeunes rapportent que les ateliers leur ont permis d’identifier des moyens pour prévenir les agressions sexuelles ;
  • 94% des membres du personnel scolaire ont l’intention d’utiliser cette formation dans leur travail auprès des jeunes et 100% recommandent cette formation à d’autres des intervenants et enseignants;
  • La formation permet au personnel scolaire de se sentir davantage capable de discuter de la violence sexuelle avec les élèves;
  • Les capsules permettent aux parents de mieux comprendre ce qu’est la violence sexuelle et 96% ont apprécié les capsules.

 

Empreinte, un programme en phase avec les besoins actuels

Au cours des dernières années, l’actualité a su rappeler, notamment grâce aux mouvements #AgressionNonDénoncée, #OnVousCroit, #MoiAussi et #EtMaintenant, l’ampleur du problème de la violence sexuelle et l’urgence de déployer des efforts en prévention.

 

Maintenant, à l’heure où plusieurs dénoncent le manque de ressources octroyées pour dispenser les apprentissages en éducation à la sexualité dans les écoles et le manque de formation pour offrir les contenus en prévention de la violence sexuelle, le programme Empreinte, répond donc à un besoin réel.

Pour plus d’informations sur les résultats de l’évaluation http://www.programmeempreinte.com/wp-content/uploads/2019/02/Feuillet_Empreinte_Resultats_Evaluation_HR.pdf

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

FERMER
CLOSE