Longueuil, 31 mai 2017 – La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) a entrepris un projet ambitieux visant à aplanir certains obstacles rendant la participation des femmes en politique municipale plus difficile. En partenariat avec les tables régionales de la Mauricie et du Bas St-Laurent ainsi qu’avec un groupe de médias étudiants universitaires, le projet vise à accroître la voix des femmes dans l’espace public.

La députée de Longueuil – Charles-Lemoyne, Sherry Romanado, a confirmé un investissement total de 176 000$ de la part de Condition féminine Canada pour la réalisation du mandat de la TCGFM dans ce projet d’une durée de trois ans.
« Notre gouvernement s’est engagé à promouvoir l’égalité entre les sexes en éliminant les obstacles à la pleine participation des femmes à la vie démocratique de notre pays. Je suis fière que cet investissement permettra à la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie d’entreprendre ce projet afin de renforcer le pouvoir d’action des femmes de notre région », a déclaré la députée Sherry Romanado.

Au cours de la première année, la TCGFM coordonnera la réalisation d’une étude au sujet du traitement médiatique réservée aux femmes dans le cadre de la campagne électorale municipale qui aura lieu à l’automne 2017. Les résultats de cette étude seront connus au printemps 2018. « Ce qui sera intéressant avec cette étude, c’est qu’elle contiendra une section de recommandations qui seront adressées aux médias. Quelques journalistes sont déjà partenaires du projet, dont Pascale Navarro et Rima Elkouri. Au cours des prochains mois, nous souhaitons accroître le nombre de journalistes autour de la table de partenaires », précise Véronique Pronovost, chargée de projet de la TCGFM.

En parallèle, la TCGFM organisera aussi des focus groupes aux quatre coins de la Montérégie avec des élues, des anciennes élues, des candidates et des personnes d’intérêts afin d’identifier des stratégies réalistes favorisant l’implication et le maintien des femmes en politique municipale.

Rappelons que la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie est un regroupement d’organismes à but non lucratif, fondé en 1988, qui a pour principale mission l’amélioration des conditions de vie des femmes de notre région sur les plans économique, politique et social.

 

-30-

Pour plus d’information, veuillez contacter :
Véronique Pronovost
Agente de communications, TCGFM
Téléphone : 450.671.5095
Courriel : v.pronovost@tcgfm.qc.ca

http://www.tcgfm.qc.ca/nouvelles/article=17

Les commentaires sont fermés.

FERMER
CLOSE