Groupe de soutien en collaboration avec le SRSOR

Cet automne s’est tenu, pour une troisième édition, notre groupe de soutien pour survivantes d’agressions sexuelles, vivant avec une déficience intellectuelle (DI). Nous offrons ce service en collaboration avec les Services de Réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort (SRSOR) depuis quelques années déjà. Cette année, six femmes ont pu bénéficier des rencontres de soutien, animées par une intervenante du CALACS, en collaboration avec une intervenante du SRSOR. C’est avec beaucoup de fierté et de reconnaissance qu’elles nous ont partagé l’importance, pour elles, de bénéficier de ces rencontres qui répondent à leurs besoins spécifiques. Nous savons que la violence sexuelle envers les femmes vivant avec une DI est d’une ampleur inadmissible. Selon Wilson et Brewer (1992), les femmes vivant avec une DI seraient 10,7 fois plus à risque de subir une agression sexuelle! Plusieurs facteurs de risque les rendent plus vulnérables à la violence sexuelle (dépendance à autrui, absence d’intimité, manque d’éducation à la sexualité). Paradoxalement, l’accès aux divers services spécialisés (en aide, prévention et dénonciation) est empreint de plusieurs barrières pour elles (peur de ne pas être crues, isolement, manque de crédibilité accordée à ces victimes, difficultés de communication). En effet, les femmes vivant avec une déficience intellectuelle représentaient 12% des nouvelles demandes d’aide que nous avons accueillies l’an dernier. Nous constatons qu’il reste du chemin à parcourir, et sommes sensibles aux réalités qu’elles rencontrent. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes de pouvoir poursuivre cette collaboration dans les années à venir, afin de poursuivre nos efforts pour pallier les barrières que ces femmes rencontrent dans l’accès aux services! Cela s’inscrit dans notre volonté et notre engagement à ce que nos services soient plus inclusifs des réalités spécifiques vécues par chacune des femmes.

Les commentaires sont fermés.

FERMER
CLOSE